icon facebook icon instagram icon enveloppe icon geolocalisation

L'Humain est notre exigence.

  • Accueil
  • Actualités
  • SEAS 2 Grow : un projet européen pour améliorer l’autonomie des personnes âgées
Retour

SEAS 2 Grow : un projet européen pour améliorer l’autonomie des personnes âgées

En cette journée de l’Europe 2019, La Vie Active met un coup de projecteur sur le projet européen SEAS 2 Grow (Silver Economy Accelerating Strategies to Grow), porté depuis le mois de septembre 2016 par l’EHPAD du Bon Air, à Marles-les-Mines.

 

     autonomie personnes âgées  autonomie personnes âgées

 

Le projet Interreg 2 Mers SEAS 2 Grow (2016-2020) est soutenu par le fonds européen de développement régional (FEDER) et il réunit huit partenaires français, britanniques, belges et néerlandais (des réseaux d’entreprises de santé ; des acteurs du bien vieillir ; des collectivités territoriales et une université). L’objectif est de favoriser la rencontre entre des entreprises développant des produits innovants pour les seniors, des professionnels travaillant avec les seniors, et les seniors eux-mêmes qui vont pouvoir tester et donner leur avis sur ces produits.

Depuis quelques années, la « silver economie » ou l’économie des seniors est en plein essor et elle est présentée comme une opportunité de développement économique, notamment en raison du vieillissement de la population. Cependant, dans les quatre pays concernés par ce projet comme dans bien d’autres pays, le constat reste le même : les liens entre l’offre et la demande ne vont pas de soi et les produits proposés par les entreprises ne sont pas toujours en adéquation avec la demande.

C’est pourquoi les partenaires de SEAS 2 Gow ont dans un premier temps établi des critères de sélection des produits innovants en trois étapes :

  • réception des candidatures en ligne et pré-sélection des entreprises ;
  • journée de « grand oral » et de présentation de leurs produits aux partenaires ;
  • journée de délibération du jury SEAS 2 Grow ;

 

Puis, les start-up sélectionnées par les partenaires ont la possibilité d’intégrer des living labs, c’est-à-dire des espaces dédiés à la démonstration, au test et à l’évaluation de ces nouveaux produits. Pour le versant français, L’EHPAD de Marles-les-Mines a ouvert un Appartement consacré à l’expérimentation, dont l’objectif restera toujours de proposer des solutions adaptées et répondant aux besoins des seniors séjournant à l’EHPAD, ou vivant à leur domicile dans le territoire du Pas-de-Calais.

 

     autonomie personnes âgées

 

Par exemple, un résident de L’EHPAD avait des difficultés à se relever et n’osait plus demander de l’aide car il pensait déranger le personnel aidant. Les professionnels lui ont proposé de tester un nouveau modèle de déambulateur-verticalisateur venu de Belgique qui lui permet encore aujourd’hui de se relever en toute autonomie. Autre exemple, le personnel de nuit fonctionne en effectif réduit. Pour savoir si un résident passe une bonne nuit, il n’a souvent aucune autre solution que d’entrer dans la chambre au risque de réveiller la personne âgée. Le projet permet de tester des capteurs d’activité permettant aux professionnels de savoir à distance si le résident se léve durant la nuit. Ainsi, cette innovation permet à la fois aux professionnels de laisser paisiblement dormir ceux qui vont bien et de se consacrer en priorité à ceux qui en ont le plus besoin. Enfin, demain la 5e vague de sélection de produits innovants aura lieu à Lille, où nous sera notamment présentée une ceinture airbag se déclenchant lors d’une chute. Ce produit néerlandais est invisible car dissimulé sous les vêtements et il permet de prévenir un mal dont souffrent de nombreuses personnes âgées :  la fracture du col du fémur.

icon établissements

Par nom, par secteur géographique ou par type d’établissement, utilisez notre moteur de recherche dédié...