icon facebook icon instagram icon enveloppe icon geolocalisation

Le secteur « Enfance » regroupe 7 types d’établissements et services différents : 11 IME, 8 SESSAD, 2 CAMSP, une crèche d’entreprises, une ferme thérapeutique, un IEM et un dispositif ITEP.

secteur enfance

Le secteur « Enfance » accompagne des petits enfants, des enfants et des adolescents en situation de handicap. C’est le secteur historique de l’association, avec 29 établissements et services pour plus de 1800 enfants accueillis chaque jour. Dans le cadre de la recherche constante du bien-être physique et psychique, l’objectif de ces établissements est d’aider les enfants à grandir et à acquérir une autonomie personnelle. L’accompagnement des enfants confiés est assuré par une équipe pluridisciplinaire : médical, éducative et sociale.

QUELQUES CHIFFRES

  • 24 établissements et services
  • 1800 enfants de 3 mois à 20 ans accueillis quotidiennement
  • 8 secteurs géographiques : Audomarois, Artois, Arrageois, Scarpe Sensée, Bord des eaux, Côte d’Opale, Gohelle, Calaisis

 

Le secteur « Enfance » regroupe 7 types d’établissements et services différents : 11 IME, 8 SESSAD, 2 CAMSP, une crèche d’entreprises, une ferme thérapeutique, un IEM et un dispositif ITEP.

 

LES IME

Les IME sont des établissements accueillant les enfants et adolescents présentant un handicap mental ou des troubles psychiques. Leur objectif est d’assurer un enseignement et une éducation adaptés ainsi qu’un accompagnement médico-social à ces publics, tout en favorisant leur intégration dans tous les domaines de la vie. Ainsi, l’accent est toujours mis sur l’autonomie de l’enfant, sa socialisation, sa personnalité et son développement.

Dans le cadre de l’obligation scolaire pour tout enfant ou adolescent, l’Education nationale affecte à l’IME des enseignants spécialisés. Ensemble, ils forment le service de scolarisation de l’établissement. Leur priorité est bien entendu de faire progresser chaque élève sur les compétences fondamentales (lire, écrire, compter) sans pour autant négliger les autres disciplines. L’objectif est d’élever les compétences de chaque élève afin qu’il ait la possibilité de s’intégrer au mieux dans la société. Même si l’action éducative en générale est assurée par tous les adultes de l’établissement, le service de développement de l’autonomie sociale, composé d’éducateurs,  vise à faire progresser chaque jeune sur des points bien précis afin que ce dernier gagne en autonomie. Enfin l’IME dispense également une formation professionnelle.

Ces trois services (Scolarisation, Educatif et Formation professionnelle) sont épaulés par le service social et le service de soins.

Ces structures à but non lucratif fonctionnent soit en internat (Hénin et Longuenesse) soit en semi-internat.    

Les personnes accueillies en IME sont des jeunes :

  • qui manifestent un mal être à l’école
  • dont les besoins complémentaires (éducatifs, thérapeutiques…) ne peuvent être apportés au sein d’une classe ou en juxtaposition aux enseignements
  • pour qui la scolarisation nécessite des aménagements importants
  • pour lesquels les acquis et les compétences à viser marquent un écart important avec les attendus de la classe d’âge en présence, dans l’école ou dans l’établissement
  • qui ont des difficultés à assumer les contraintes et exigences minimales de comportement qu’implique la vie à l’école, au collège ou au lycée
  • qui ont une capacité de socialisation, de communication et d’autonomie incompatible avec certains apprentissages scolaires et la vie collective
  • qui présentent des troubles importants des fonctions cognitives

 

Pour une admission à l’IME, l’établissement et la famille reçoivent au préalable une notification de la MDPH sollicitée par la famille.

Dès réception de la notification, il revient à la famille de contacter l’établissement proposé par la MDPH pour demander un rendez-vous.

Pour concrétiser une admission, plusieurs rendez-vous (avec le Directeur, le chef de service, puis avec le médecin psychiatre et le psychologue) et une période d’observation sont nécessaires.

 

LES SESSAD

Les SESSAD sont des services de soins pouvant intervenir à domicile auprès d’enfants handicapés. Une équipe pluridisciplinaire du SESSAD prend en charge l’enfant sur ses différents lieux de vie en fonction des besoins repérés. La mission de ces services est le maintien de l’enfant en milieu ordinaire et l’accompagnement des parents dans les différentes démarches liées à la situation de handicap.

Les SESSAD ont pour mission de proposer un accompagnement éducatif et thérapeutique à l’enfant, lui permettant ainsi de poursuivre une scolarité intégrée à l’école ordinaire. Les SESSAD sont également présents pour accompagner le jeune et sa famille en vue d’une éventuelle orientation vers un établissement spécialisé.

Au sein d’un SESSAD, les enfants se voient attribuer un référent, qui fait le lien entre l’ensemble de l’équipe et les parents. Chaque année, les parents sont invités à remplir une enquête de satisfaction concernant la prise en charge effectuée auprès de leur enfant.

L’orientation d’un enfant ou d’un adolescent vers le SESSAD nécessite une décision de la Commission des Droits et de l’Autonomie de la Personne Handicapée (CDAPH). Les parents et les représentants légaux sont invités à prendre contact avec le service.

La procédure d’admission comprend plusieurs entretiens permettant d’évaluer les besoins du jeune et les attentes des parents : entretien avec le directeur, consultation médicale avec le médecin du service, rencontre avec le psychologue…

 

LES CAMSP

Les CAMSP sont des structures médico-sociales destinées au dépistage, au diagnostic, au traitement, à la rééducation et au suivi des enfants présentant un handicap avant leur scolarisation. Les CAMSP proposent à chaque enfant diagnostiqué une prise en charge adaptée à sa situation.

Par leur mission de dépistage et de diagnostic, les CAMSP accompagnent les parents dans la découverte des difficultés de leurs enfants. Puis, avec les missions de traitement, de rééducation et de suivi, les CAMSP participent à l’intégration sociale et éducative de ces jeunes enfants.         

 

L’ITEP

L’ITEP accompagne des enfants qui présentent des difficultés psychologiques importantes, qui entrainent un comportement socialement inadapté et empêchent la relation à l’autre, mais aussi l’accès aux apprentissages malgré des facultés cognitives et intellectuelles préservées. Ces troubles importants requièrent un accompagnement thérapeutique, éducatif ainsi qu’une pédagogie adaptée.

Le travail de l’ensemble de l’équipe, défini au projet particulier de chaque enfant est d’agir sur les tensions internes, les angoisses majeures des enfants, en leur offrant un cadre contenant, sécurisant et adapté afin qu’ils se sentent psychiquement en sécurité. Cette sécurité interne leur ouvre l’accès à un travail psychique et aux apprentissages. L’objectif est de rendre à nouveau possible leur scolarisation au sein de leur école de quartier.

Actualité

secteur enfance

254 participants au cross régional de Wimille

  Pour cet événement sportif majeur, la commune de Wimille était présente aux côtés de Monsieur Fournier, le directeur de l’IME de Wimille, de son équipe d’organisation, Arnaud Dinielle, Hervé Fasquel  et de l’ensemble des partenaires, CAP 3000 et son Président, Jean Noël Duchatel, le comité régional de sport adapté, le club d’athlétisme de Marquise… […]

Lire la suite

L’IME d’Annezin tout en haut du podium

  Le 15 novembre 2018, à Noeux-les-Mines, ils participaient à un tournoi de football en salle organisé par Cap 3000. Leur équipe, coaché par Antoine Tinchon, a remporté la victoire finale, grâce à un jeu léché et à une solidarité sans faille sur le terrain. Tenants de la défense de fer du collectif, les gardiens […]

Lire la suite

Inauguration de l’aire de jeux Michel Dupont

  Au moment de la rentrée scolaire du mois de septembre, les élèves de l’IME de Bruay ont eu la bonne surprise de voir, trônant au centre de leur cour de récréation, une grande et rutilante aire de jeux. Aussitôt installée, aussitôt adoptée ! L’aire de jeux est devenue le point névralgique de l’établissement, où convergent […]

Lire la suite

Service gagnant à la Brasserie l’Entrepôt

  Le tablier aux couleurs de La Vie Active soigneusement ajusté, les jeunes du SESSAD IP de Wimille ont fait forte impression lors de leur service. Le léger stress ressenti en amont, du fait du nombre important de réservations, s’est bien vite dissipé ! En cuisine, nos élèves ont démontré tout leur savoir-faire au côté du […]

Lire la suite

Des documents Facile à Lire et à Comprendre

  Au mois de mai dernier, les professionnels des trois sites du Pôle Enfance de la Gohelle se sont formés à la méthode FALC, qui permet aux gens qui ont des difficultés à lire de comprendre plus facilement les documents. La méthode FALC aide à rédiger des règlements, des invitations, des conventions… dans un langage […]

Lire la suite

800 coureurs participent au cross

  Au programme, 6 courses très disputées, mais toujours dans une ambiance conviviale ! Les vainqueurs ont tous été fêtés par leurs camarades, et sont repartis en arborant fièrement leur médaille.     

Lire la suite

Cérémonie de remise de récompenses

  Cette cérémonie de remise de récompenses, c’est l’occasion de mettre à l’honneur les jeunes du Pôle Enfance de la Gohelle, de faire valoir leurs compétences. C’est aussi un moment bien choisi pour féliciter l’équipe pédagogique et éducative, qui aide les élèves au quotidien. Un par un, les élèves primés ont été appelés sur le […]

Lire la suite

L’arbre de la paix de la Classe Externalisée

  Un arbre de la paix et de la fraternité a en effet été planté dans chaque collège du département, pour commémorer les 100 ans de la fin des combats de la première Guerre Mondiale sur le sol du Pas-de-Calais. Cette plantation symbolique, porteuse d’un message d’amitié entre les peuples, s’est déroulée en présence de […]

Lire la suite

La fièvre d’Halloween

  « Des bonbons ou un sort ? » En cette veille de Toussaint, fantômes, squelettes et sorciers se sont donnés rendez-vous au Pôle Enfance de la Gohelle. Vêtus de leurs plus effrayants déguisements, ils ont dû participer à toute une série de jeux et d’épreuves pour accéder aux friandises tant convoitées.                […]

Lire la suite