icon facebook icon instagram icon enveloppe icon geolocalisation

Le secteur « Enfance » regroupe 7 types d’établissements et services différents : 11 IME, 8 SESSAD, 2 CAMSP, une crèche d’entreprises, une ferme thérapeutique, un IEM et un dispositif ITEP.

secteur enfance

Le secteur « Enfance » accompagne des petits enfants, des enfants et des adolescents en situation de handicap. C’est le secteur historique de l’association, avec 29 établissements et services pour plus de 1800 enfants accueillis chaque jour. Dans le cadre de la recherche constante du bien-être physique et psychique, l’objectif de ces établissements est d’aider les enfants à grandir et à acquérir une autonomie personnelle. L’accompagnement des enfants confiés est assuré par une équipe pluridisciplinaire : médical, éducative et sociale.

QUELQUES CHIFFRES

  • 24 établissements et services
  • 1800 enfants de 3 mois à 20 ans accueillis quotidiennement
  • 8 secteurs géographiques : Audomarois, Artois, Arrageois, Scarpe Sensée, Bord des eaux, Côte d’Opale, Gohelle, Calaisis

 

Le secteur « Enfance » regroupe 7 types d’établissements et services différents : 11 IME, 8 SESSAD, 2 CAMSP, une crèche d’entreprises, une ferme thérapeutique, un IEM et un dispositif ITEP.

 

LES IME

Les IME sont des établissements accueillant les enfants et adolescents présentant un handicap mental ou des troubles psychiques. Leur objectif est d’assurer un enseignement et une éducation adaptés ainsi qu’un accompagnement médico-social à ces publics, tout en favorisant leur intégration dans tous les domaines de la vie. Ainsi, l’accent est toujours mis sur l’autonomie de l’enfant, sa socialisation, sa personnalité et son développement.

Dans le cadre de l’obligation scolaire pour tout enfant ou adolescent, l’Education nationale affecte à l’IME des enseignants spécialisés. Ensemble, ils forment le service de scolarisation de l’établissement. Leur priorité est bien entendu de faire progresser chaque élève sur les compétences fondamentales (lire, écrire, compter) sans pour autant négliger les autres disciplines. L’objectif est d’élever les compétences de chaque élève afin qu’il ait la possibilité de s’intégrer au mieux dans la société. Même si l’action éducative en générale est assurée par tous les adultes de l’établissement, le service de développement de l’autonomie sociale, composé d’éducateurs,  vise à faire progresser chaque jeune sur des points bien précis afin que ce dernier gagne en autonomie. Enfin l’IME dispense également une formation professionnelle.

Ces trois services (Scolarisation, Educatif et Formation professionnelle) sont épaulés par le service social et le service de soins.

Ces structures à but non lucratif fonctionnent soit en internat (Hénin et Longuenesse) soit en semi-internat.    

Les personnes accueillies en IME sont des jeunes :

  • qui manifestent un mal être à l’école
  • dont les besoins complémentaires (éducatifs, thérapeutiques…) ne peuvent être apportés au sein d’une classe ou en juxtaposition aux enseignements
  • pour qui la scolarisation nécessite des aménagements importants
  • pour lesquels les acquis et les compétences à viser marquent un écart important avec les attendus de la classe d’âge en présence, dans l’école ou dans l’établissement
  • qui ont des difficultés à assumer les contraintes et exigences minimales de comportement qu’implique la vie à l’école, au collège ou au lycée
  • qui ont une capacité de socialisation, de communication et d’autonomie incompatible avec certains apprentissages scolaires et la vie collective
  • qui présentent des troubles importants des fonctions cognitives

 

Pour une admission à l’IME, l’établissement et la famille reçoivent au préalable une notification de la MDPH sollicitée par la famille.

Dès réception de la notification, il revient à la famille de contacter l’établissement proposé par la MDPH pour demander un rendez-vous.

Pour concrétiser une admission, plusieurs rendez-vous (avec le Directeur, le chef de service, puis avec le médecin psychiatre et le psychologue) et une période d’observation sont nécessaires.

 

LES SESSAD

Les SESSAD sont des services de soins pouvant intervenir à domicile auprès d’enfants handicapés. Une équipe pluridisciplinaire du SESSAD prend en charge l’enfant sur ses différents lieux de vie en fonction des besoins repérés. La mission de ces services est le maintien de l’enfant en milieu ordinaire et l’accompagnement des parents dans les différentes démarches liées à la situation de handicap.

Les SESSAD ont pour mission de proposer un accompagnement éducatif et thérapeutique à l’enfant, lui permettant ainsi de poursuivre une scolarité intégrée à l’école ordinaire. Les SESSAD sont également présents pour accompagner le jeune et sa famille en vue d’une éventuelle orientation vers un établissement spécialisé.

Au sein d’un SESSAD, les enfants se voient attribuer un référent, qui fait le lien entre l’ensemble de l’équipe et les parents. Chaque année, les parents sont invités à remplir une enquête de satisfaction concernant la prise en charge effectuée auprès de leur enfant.

L’orientation d’un enfant ou d’un adolescent vers le SESSAD nécessite une décision de la Commission des Droits et de l’Autonomie de la Personne Handicapée (CDAPH). Les parents et les représentants légaux sont invités à prendre contact avec le service.

La procédure d’admission comprend plusieurs entretiens permettant d’évaluer les besoins du jeune et les attentes des parents : entretien avec le directeur, consultation médicale avec le médecin du service, rencontre avec le psychologue…

 

LES CAMSP

Les CAMSP sont des structures médico-sociales destinées au dépistage, au diagnostic, au traitement, à la rééducation et au suivi des enfants présentant un handicap avant leur scolarisation. Les CAMSP proposent à chaque enfant diagnostiqué une prise en charge adaptée à sa situation.

Par leur mission de dépistage et de diagnostic, les CAMSP accompagnent les parents dans la découverte des difficultés de leurs enfants. Puis, avec les missions de traitement, de rééducation et de suivi, les CAMSP participent à l’intégration sociale et éducative de ces jeunes enfants.         

 

L’ITEP

L’ITEP accompagne des enfants qui présentent des difficultés psychologiques importantes, qui entrainent un comportement socialement inadapté et empêchent la relation à l’autre, mais aussi l’accès aux apprentissages malgré des facultés cognitives et intellectuelles préservées. Ces troubles importants requièrent un accompagnement thérapeutique, éducatif ainsi qu’une pédagogie adaptée.

Le travail de l’ensemble de l’équipe, défini au projet particulier de chaque enfant est d’agir sur les tensions internes, les angoisses majeures des enfants, en leur offrant un cadre contenant, sécurisant et adapté afin qu’ils se sentent psychiquement en sécurité. Cette sécurité interne leur ouvre l’accès à un travail psychique et aux apprentissages. L’objectif est de rendre à nouveau possible leur scolarisation au sein de leur école de quartier.

Actualité

secteur enfance

La Taverne des petits chefs se transforme.

  Pour faire vivre et évoluer le « restaurant d’application » de l’établissement, qui existe déjà depuis 7 ans, l’équipe éducative a choisi de diversifier son offre en proposant une formule brasserie. Les clients peuvent désormais, sur réservation et au prix de 8 euros, déguster un Welsh, des moules frites ou autres incontournables de l’univers des brasseries, […]

Lire la suite

Dans les cuisines du Conseil Départemental

Hervé Duplouy, Chef de Cuisine du Conseil Départemental, l’avait promis, les vainqueurs du concours de pâtisserie organisé par Cap 3000, l’IME Louis Flahaut de Liévin et le Lycée Polyvalent Marguerite Yourcenar de Beuvry seraient invités dans les cuisines du Conseil Départemental afin de préparer le repas du Président et de ses convives. Rendez-vous est donc […]

Lire la suite

Concours de vidéo inter établissements

  « Festival de courts métrages » Pas de tapis rouge, pourtant le hall du Cinéville d’Hénin-Beaumont a bien des allures de Croisette au moment d’accueillir les participants à ce « festival de courts-métrages ». Les usagers du SAJ de Loison, des IME d’Hénin-Beaumont, d’Arras, de Noeux-les-Mines, de Bruay-la-Buissière, de l’ESAT de l’Arrageois et de l’EHPAD de Marles sont […]

Lire la suite

Un an de relations intergénérationnelles

  De ces visites récurrentes sont nées des relations fondées sur une affection mutuelle, articulées autour de moments forts vécus entre enfants et personnages âgées. En effet, toutes les rencontres organisées étaient adossées à des thèmes, ateliers, ou événements particuliers, permettant ainsi de donner au groupe une dynamique de partage. Fabrication de pain d’épices, dégustation […]

Lire la suite

Les élèves s’engagent pour l’Opération « Nettoyons la nature »

  Dans ce cadre, le Pôle Enfance de la Gohelle va participer à l’opération ‘Nettoyons la nature’ le vendredi 28 septembre 2018.     Cet événement motivant fédère au-delà du Pôle Enfance de la Gohelle, puisque nos élèves seront rejoints par de nombreux camarades d’écoles primaires (Ecole Curie de Drocourt, Ecole Breuval d’Hénin, Ecole Curie […]

Lire la suite

Kermesse à Bruay

Cette année, pour célébrer les vacances d’été, les élèves avaient concocté toute une série d’animations sur le thème du voyage : danses, chants, saynètes… Il y en avait pour tous les goûts ! Les familles ont été séduites par le spectacle proposé par leurs enfants ! Au programme également structure gonflable, jeux anciens, parcours de motricité, tir à […]

Lire la suite

Cinéastes en herbe

  Durant l’année scolaire, les élèves de la classe externalisée au collège de Noeux-les-Mines ont réalisé un court métrage qu’ils ont présenté au Festival du film court  « Regards d’ailleurs-Regarde ailleurs » organisé par l’IME les Roitelets de Tourcoing. Le jour de la diffusion, tous les participants se sont réunis au cinéma du Fresnoy de Tourcoing […]

Lire la suite